21/09/2007

"Comme un havre..."

 

On ne peut se rendre à Belle-Ile sans évoquer le nom de Sarah Bernhardt dont je vous laisse savourer ci-dessous ce qu'elle en disait.

DSC03457
 

 

C'est en 1883, à l'âge de 50 ans, que la grande tragédienne découvre Belle-Ile et qu'elle y achète le fortin ci-dessous.

Sarah Bernhardt vint à Belle-Ile pendant 30 années pour les vacances de juillet à septembre.

 DSC03461

 

Epuisée tout à la fois par le théâtre, la vie parisienne et les tournées mondiales, elle retrouvait chaque année, disait-elle, de nouvelles forces et l'inspiration pour sa vie artistique dans cet environnement tonique.

Et je la crois assurément. 

 

04/07/2007

Le phare la nuit...

 

Le phare des Poulains, alors qu'il vient de s'allumer, tout juste après le coucher du soleil.

 

DSC02831

 

 

DSC02828