14/11/2010

Promenade aux Poulains (4).

 

0067.jpg

 

050.JPG

 

055.JPG

 

11/11/2010

Promenade aux Poulains (2).

 

041.JPG

 

0051.jpg

 

001.JPG

 

18/10/2007

Un jeune goéland !!!

 

  

DSC03715
 

 

 

 

 

 

 DSC03714

 

 

 

 

15:02 Écrit par Françoise dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : photo, photos, goeland, oiseau |  Facebook |

11/10/2007

Goéland marin, brun ou argenté ?

 

 

 Je m'y perds...

DSC03765bis

 

20/08/2007

Le Cormoran Huppé.

     

Le cormoran huppé est aisément identifiable à son plumage entièrement noir et à son long cou. Son nom vient de la courte huppe que portent les adultes en période nuptiale.

027cormoran huppé

      

     

      

     

     

 

     

     

     

     

     

     

Son plumage n'est pas imperméable, ce qui constitue une remarquable adaptation. En effet, ses plumes gorgées d'eau lui permettent de plonger très profond, jusqu'à plus de dix mètres, ce qui facilite grandement la pêche des poissons dont il se nourrit.

026

     

 

027

    

En revanche, il a ensuite du mal à voler et doit se poser sur des rochers proches pour sécher ses plumes, en écartant les ailes.

    

11/07/2007

Le vol du goéland.

 

058

 

 

 

00:32 Écrit par Françoise dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photo, voler, ailes, photos, goeland, vol, oiseau, belle-ile-en-mer, france |  Facebook |

09/07/2007

Jonathan !

 

Quelle ne fut pas ma surprise un matin de voir ce petit curieux occupé à m'espionner et qui avait atterri sur la table du jardin...

 

201

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

198

 

 

 

 

 

 

 

Il fut baptisé "Jonathan, le Goéland"... bien évidemment.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

202

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois fois par jour, il venait chercher les miettes de pain, déchets de poissons, épluchures de crevettes et autres que nous lui jetions généreusement.

 

132bis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un goéland argenté, aisément reconnaissable à ses ailes gris clair aux extrémités brunes et à ses pattes roses. Il porte, comme les autres goélands, une tache rouge sur le bec, sur laquelle les juvéniles tapent avec le leur pour réclamer une nourriture composée de poissons, crustacés et mollusques, temporairement déglutie par la mère. 

 

129bis