18/01/2009

Souvenir de Sarah Bernhardt...

 

Vue prise depuis le phare des Poulains sur ce qui fut son domaine et son fortin.

DSC07382

 

 

21/09/2007

"Comme un havre..."

 

On ne peut se rendre à Belle-Ile sans évoquer le nom de Sarah Bernhardt dont je vous laisse savourer ci-dessous ce qu'elle en disait.

DSC03457
 

 

C'est en 1883, à l'âge de 50 ans, que la grande tragédienne découvre Belle-Ile et qu'elle y achète le fortin ci-dessous.

Sarah Bernhardt vint à Belle-Ile pendant 30 années pour les vacances de juillet à septembre.

 DSC03461

 

Epuisée tout à la fois par le théâtre, la vie parisienne et les tournées mondiales, elle retrouvait chaque année, disait-elle, de nouvelles forces et l'inspiration pour sa vie artistique dans cet environnement tonique.

Et je la crois assurément. 

 

15/06/2007

Le corps de garde de Port Maria.

 

Port Maria est situé sur la commune de Locmaria.

154

 

Depuis le XVIIème siècle, la défense des côtes est assurée par des retranchements et des batteries, habituellement en terre, partout où un ennemi aurait pu débarquer.

Au milieu du XIXème siècle, on compte une quarantaine de batteries doublées de petites constructions servant de corps de garde aux troupes de défenses.

Entre 1859 et 1862, elles sont remplacées par quatroze édifices presque identiques, servant de casernes défensives et pouvant recevoir de l'artillerie sur leur terrasse.

Vendus aux enchères à des particuliers, dès la fin du XIXème siècle, ils ont souvent perdu leur aspect militaire par suite des transformations apportées par leurs nouveaux propriétaires (remplacement de la terrasse crénelée par des toits, ouverture de baies...).

Les Bellilois les appellent des "fortins"; le plus célèbre est le "fortin de Sarah Bernhardt", à la pointe des Poulains.