15/06/2007

Le corps de garde de Port Maria.

 

Port Maria est situé sur la commune de Locmaria.

154

 

Depuis le XVIIème siècle, la défense des côtes est assurée par des retranchements et des batteries, habituellement en terre, partout où un ennemi aurait pu débarquer.

Au milieu du XIXème siècle, on compte une quarantaine de batteries doublées de petites constructions servant de corps de garde aux troupes de défenses.

Entre 1859 et 1862, elles sont remplacées par quatroze édifices presque identiques, servant de casernes défensives et pouvant recevoir de l'artillerie sur leur terrasse.

Vendus aux enchères à des particuliers, dès la fin du XIXème siècle, ils ont souvent perdu leur aspect militaire par suite des transformations apportées par leurs nouveaux propriétaires (remplacement de la terrasse crénelée par des toits, ouverture de baies...).

Les Bellilois les appellent des "fortins"; le plus célèbre est le "fortin de Sarah Bernhardt", à la pointe des Poulains.

 

Commentaires

Bonjour
Une simple remarque d'usage. Je puis vous assurer qu'à Locmaria, au moins, on a toujours dit: "fort de..." et non fortin, de tradition familiale, laquelle remonte aux origines des registres paroissiaux.
Salutations

Écrit par : Jonveaux | 27/06/2011

Les commentaires sont fermés.